Le Zahir

by Entheos

supported by
/
  • Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

     name your price

     

1.
2.
3.
09:53
4.
06:44
5.
10:04
6.
09:40

about

Le Zahir contient des compositions qui ont pris forme entre 2013 et 2016.

Le titre de l'album est le même qu'une nouvelle de Jorge Luis Borges publiée en 1949 dans le recueil "L'Aleph". Dans la nouvelle, le Zahir est un objet ou une personne qui a le pouvoir de créer une obsession chez celui qui le voit. Cette personne perçoit alors de moins en moins la réalité et de plus en plus le Zahir, d'abord uniquement en dormant, puis en tout temps. Le Zahir est ici une métaphore de la création d’une composition musicale.

***

Le Zahir contains compositions that took form between 2013 and 2016.

The album title is based on a short story of the same title written by Jorge Luis Borges and published in 1949 in the book "The Aleph and Other Stories". In the story, the "Zahir" is a person or an object that has the power to create an obsession in everyone who sees it, thus making the affected person perceive less and less of reality and more and more of the Zahir, at first only while asleep, then at all times. Here, the Zahir is a metaphor of the making of a musical composition.

credits

released March 10, 2017

Musique composée par Entheos:

David Caron-Proulx - Guitare, voix, textes.
Jessy Normand - Batterie.
Simon Fortier-St-Pierre - Guitare.
Daniel-André Bélanger - Basse.
Jean-Lou David - Textes, voix.

Merci à:

E. (Basalte), pour ses idées et ses impressions.
Neptune, pour l'immense investissement de temps et sa minutie sur le son de l'album.
Andrée-Ann Dyell
Gabriel Lepage
Prismacopie
Coop Coup D'Griffe
Emmanuel Audet

Tout comme Ototeman en mai 2014, «Le Zahir» fut enregistré en mai 2016 à l'Église Orthodoxe Russe de Rouyn-Noranda. Entheos remercie également François Labbé pour ces deux séances d'enregistrement libre dans ces lieux patrimoniaux.

Production par Neptune et Annatar (Gris, Sombres Forêts).
Mastering par Le LAB Mastering, Montréal.
Citation sur «Chemin de Fer» tirée de «Walden ou la Vie dans les bois» d'Henry David Thoreau.

Atondo Musique, Pest Productions, 2017

***

Music written by Entheos:

David Caron-Proulx - Guitar, voice, texts.
Jessy Normand - Drums.
Simon Fortier-St-Pierre - Guitar.
Daniel-André Bélanger - Bass.
Jean-Lou David - Texts, voice.

Thanks to:

E. (Basalte), for his ideas and impressions.
Neptune, for the immense time investment and his meticulous work on the album's sound.
Andrée-Ann Dyell
Gabriel Lepage
Prismacopie
Coop Coup D'Griffe
Emmanuel Audet

Like Ototeman in May 2014, "Le Zahir" was recorded in May 2016 at the Russian Orthodox Church in Rouyn-Noranda. Entheos also thanks François Labbé for allowing both recording sessions to be held in such a place of great cultural significance.

Produced by Neptune and Annatar (Gris, Sombres Forêts).
Mastering by LAB Mastering, Montréal.
Quotation on "Chemin de Fer" drawn from "Walden" by Henry David Thoreau.

Atondo Musique, Pest Productions, 2017

tags

license

all rights reserved

feeds

feeds for this album, this artist

about

Entheos Rouyn Noranda, Québec

contact / help

Contact Entheos

Streaming and
Download help

Track Name: Chemin de Fer
J ’ai forgé ces rails à même la route
Cloisons de dérive, de désir en énigme.
Une course parallèle au fondement de ces lignes,
Souvenirs dilués sous l’assaut machinal,
J’ai ancré ces courbes et m’écarte
Au gré de mouvements pénibles.

Les distances ont crevé la rouille,
Haines et remords,
À même la route, aride…

« Comme si ce demi-dieu en voyage,
cet amonceleur de nuages,
devait ne tarder à prendre le ciel du couchant pour la livrée de sa suite »
Track Name: Délier la Voûte
Arqué au sommeil à crypter le renouveau
Couve l’envie d’une transe trouble
À Longer le dôme de tristes symétries
épouse l’impasse à t’en nouer les côtes

Fissurer cette voûte d’éternel retour;
le moule d’une naissance ne pourrait qu’en vernir la courbe…

Soudé aux angles salvateurs
Structure d’unité cyclique
Percer rafales d’impulsions acrobates
La Voûte, comme ultime flexion

Et je songe, en contorsions mégalithes,
M’articuler aux fondements de ces litanies
Renverser l’idole taillée à mon souffle.
Track Name: Cité Perdue
Notre chemin se trace à travers la poussière
Parcourir frasques anciennes et monuments
Pour un vent que rien n’arrête

Brasier éternel sans réconfort
Pluies acides éthérées cendres irréelles
Dépaysent et s’inscrivent au décor Labyrinthe
où je m'emmure l’inertie
des structures invisibles

Je m'emmure l’inertie
Pour un vent que rien n’arrête
Labyrinthe où je m’emmure
Pour un vent que rien n’arrête

pleurs mnésiques fertiles à l’âme fracturée pourrissent

Je justifie ma présence à pied fixe les issues en rayures
J’avance vers ce socle étanche aux rêves infinis
Étouffant la première flamme

Les yeux purs sentent sans voir la cité perdue
Et s’égarent dans les ombres d’une seule idée
Délaisser l’évidence, survivre, et mourir.
Track Name: Écho
Les frères ouvrent la voie aux yeux l’esprit rance, gercé de prophéties ont tracés les déserts germés de l’extase au-delà des étendues fossiles et s’échafaudent en fracas et hasards Les échos convergent et s’assemblent à la mémoire qui rythme l’assaut des âges Et les frères reviennent fidèles à l’appel lancé
Pour la révélation prochaine
Track Name: L'Orpheline
Il est un ciel orange plus absurde que les déserts
et qui fait frémir les enfants comme des ombres aux pans des tentes.

Nous irons boire aux oasis reculés, à la source froide de notre jeunesse
Par la piste des anciens ruisseaux, nous porterons l'appel jusqu'à la mer
puis au feu signal sur les contreforts dans la nuit qui veille


Mais c'est pour cette lueur faible aussi qu'irons mourir
les coursiers fous du point du jour pour des steppes plus immenses
et des pertes plus profondes en voix
de vitre brisée en pointe prise dans le sable

et si la roue tourne encore au coeur de l'oracle, les pluies viendront pour détruire
jusqu'à la trace de nos pas impermanents et pour personne marchés.

Je jure que nous crèverons la gueule ouverte comme des chiens
maigres assoiffés vifs de mystères plus opaques alors

j'irai reprendre ma naissance
et comme je serai vieille
aux yeux des ouragans
Track Name: La Chute
La rage de cracher
aux ombres soudaines
Extraire tes pleurs des plaintes

Penser en rondes les frémissements de ta peau sauvage

vers d’autres espoirs

Je ne suis la souche d’aucun départ

J’ère, je plonge, j’oublie.

Oublier la nature de ma plainte et tordre ma foi dans l’absolution.

Alliage voyageur…

Délier ta forme au bourgeonnement
de ta cime, Pousser les portes
entre tes strates d’écorces, l’angoisse.

Je sers une jungle si vaste

Peuplée d’infâmes richesses

Percer mes pas de lumière n’encrerais que ma détresse à mon âme qui glisse encore vers toi.

Alliage voyageur...